Les Océanides, le nouveau centre commercial du bassin d’Arcachon

Les Océanides, le nouveau centre commercial du bassin d’Arcachon

Sur 22 000 m², les Océanides représentent le nouveau retail park du bassin d’Arcachon. Un pôle commercial important aux enseignes diverses qui contribue au dynamisme économique du territoire.

Une zone de chalandise dopée par les habitants et les estivants

Situé à 30 mn de Bordeaux, le Bassin d’Arcachon, apprécié par les Bordelais et les Parisiens, compte tout au long de l’année plus de 140 000 habitants permanents. En période estivale, la population française et internationale passe à 400 000 personnes ce qui induit une zone d’attractivité économique à fort potentiel :

  • Bordeaux Métropole : 749 000 habitants.
  • Bassin d’Arcachon : 146 160 habitants.
  • La Teste de Buch : 25 587 habitants.

Nous achevons un cycle de cette zone par une offre de qualité et de marques fortes. Nous sommes sensibilisés par le travail fourni pour 450 personnes toute l’année qui vivent aussi sur notre territoire local ».

Jean-Jacques Eroles, maire de la Teste de Buch

Sur 22 000 m², 25 enseignes et une offre commerciale renouvelée

Les Océanides, réalisées par le groupe Pichet, d’origine bordelaise mais exerçant sur tout le territoire, comptent 25 magasins de 150 à 4 500 m². Ces enseignes visant la décoration, l’ameublement, la mode, le sport, la restauration… sont soit déjà implantées et souhaitent développer un nouvel outil commercial, soit nouvellement arrivées sur le Bassin d’Arcachon. Parmi les nouvelles marques implantées, le cuisiniste Schmidt, la maison d’optique et d’audition Acuitis, NafNaf, Mango…

lesocéanides_bassin_arcachon
25 enseignes sont présentes sur des surfaces de 150 à 4 500 m² avec un prix du loyer entre 80 à 180 €/m²/an. ©DR

Les Océanides signent notre premier retail park qui s’inscrit dans une volonté de contribuer au dynamisme économique du territoire en mettant l’accent sur le développement durable avec les toitures végétalisées et la plantation de 300 arbres ainsi que sur les emplois locaux pérennes ».

Patrice Pichet, PDG du groupe Pichet