Rechercher un article

Le M-commerce dope l’E-commerce

Le M-commerce dope l’E-commerce

Le commerce en ligne prospère et vient en complément du commerce physique. Le mobile contribue fortement à ce succès.

Le M-commerce dope l’E-commerce

Le e-commerce, une pratique d’achat désormais courante

Le commerce en ligne est devenu un pilier majeur de la stratégie omnicanale des enseignes, venant en complément du commerce physique, notamment au travers du « click & collect » et des services de réservation en ligne. Pour les consommateurs, l’achat sur internet est devenu une pratique courante, ainsi en témoignent les chiffres donnés par la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) : 90 Mds € dépensés en 2018, soit une progression de 14 % par rapport à 2017 et près de 4 fois plus qu’il y a 10 ans. Une augmentation spectaculaire qui, contre toute attente, n’est pas imputable au mouvement des « gilets jaunes ». En effet, selon les observateurs de ce marché, il n’y a pas eu d’effet significatif de report des ventes du commerce physique sur l’e-commerce lors des fêtes de fin d’année. Au niveau européen, la France arrive en troisième position derrière l’Allemagne et le Royaume-Uni.

fevad_chiffreaffaires_commerce_france
Plus de 90 Mds € dépensés dans le e-commerce en France. © Fevad 

Bon à savoir

La Fevad table sur 100 Mds € en 2019, ce qui représenterait plus de 8,5 % du chiffre d’affaires du commerce de détail.

E-commerce et magasins physiques : des vases communicants

Le digital a transformé le mode de consommation dès le début des années 2000, mais il n’est pas l’ennemi du point de vente physique, il peut même améliorer sa performance. Ainsi, grâce à la synergie magasin offline/site online, la FNAC a sauvé ses magasins et son site est le 3e plus visité de France avec 8 847 000 visiteurs uniques par mois. Comme le souligne l’étude Cushman &Wakefield, l’e-commerce apparaît plus comme un complément indispensable à la stratégie de développement des enseignes. Les exigences des consommateurs portent plus sur la recherche d’une marque ou d’une image que sur le canal utilisé tant que le besoin est satisfait correctement et rapidement.

Bon à savoir

L’e-commerce bénéficie de services ajoutés ces dernières années comme le paiement instantané et sécurisé, la garantie de retour immédiat, la réduction du délai d’acheminement des paquets et de leur retrait grâce aux consignes automatiques et au click & collect chez des commerçants.

L’ascension exponentielle du M-commerce

Sous l’impulsion des Millénials, les ventes réalisées à partir des mobiles ou des tablettes se développent à vive allure et représentent, en 2018, 32 % du chiffre d’affaires du e-commerce. Selon le Baromobile OMD 2018, 90 % des Français se connectent au moins une fois par jour à internet via leur mobile et 91 % des 16-60 ans connaissent le e-paiement sans pour autant le pratiquer régulièrement, à hauteur de 15 % seulement. L’achat en ligne est également effectué par les retraités qui sont désormais 8 sur 10 à « consommer » sur internet.

retail mpaiement ecommerce
Le M-commerce perce auprès des jeunes et moins jeunes. © Baromobile