Vers une année 2018 exceptionnelle pour l'immobilier de bureau dans les régions

Vers une année 2018 exceptionnelle pour l'immobilier de bureau dans les régions

Avec une demande placée estimée à 1,5 million de m² et des investissements évalués à 3 Mds €, l’année 2018 devrait s’avérer exceptionnelle pour les bureaux dans les principales métropoles régionales.

Immobilier de bureau en région, un marché locatif mature

Une étude réalisée par CBRE sur 12 métropoles régionales révèle qu’au premier semestre 2018, la demande placée de bureaux s’est établie à 772 400 m². Partant de ce niveau record, le conseil en immobilier d’entreprise envisage un marché atteignant, voire dépassant les 1,5 M de m² placés l’an dernier. La vitalité économique des grandes métropoles et la profondeur de leur marché expliquent ces bons résultats. De plus, dans des villes comme Lyon ou Lille où la demande se situe respectivement autour de 300 000 m² sur l’année, les grandes transactions, supérieures à 5 000 m², se multiplient.

Chiffres clés de la demande placée des bureaux en région
La bonne tenue du marché réduit la vacance locative. © CBRE

Un taux de rendement prime à 4 % attire les investisseurs

La bonne tenue du marché locatif et des prix d’achat nettement plus bas qu’en Ile de France séduisent les investisseurs. Si la valeur moyenne des transactions est de l’ordre de 15 M €, certaines ventes dépassent les 50 M€. Par ailleurs, l’évolution des valeurs locatives laisse espérer de belles perspectives pour les investisseurs qui peuvent tabler sur un rendement de 4 %.

Chiffres clés investissement des bureaux en régions
Le taux de rendement avoisine les 4 % dans les régions. © CBRE