Toulouse : 162 000 m² de bureaux placés et 262 M€ investis

Toulouse : 162 000 m² de bureaux placés et 262 M€ investis

La ville rose affiche une très belle année 2017 au niveau de la demande placée et une superbe performance en matière d’investissements qui progresse de 117 %. Les loyers se stabilisent à la hausse.

À Toulouse, les grandes transactions animent le marché

Le marché toulousain a été tiré par quelques 8 transactions dépassant les 5 000 m². Parmi les deals les plus importants, les 12 000 m² loués par la société Spherea Test & Services sur l’opération V3J, dans le parc Basso Cambo ou les 8 400 m² pris par Airbus Group, dans l’immeuble Galaxia, à Blagnac. Mais aussi, au niveau des opérations en comptes propres, celle d’ATR pour 6 800 m² sur Blagnac, la société CEA Tech qui s’installe sur 6 800 m² dans la zone de Labège Innopole ou les 5 200 m² de la Banque Populaire à Balma. Les secteurs de l’Ouest, notamment la commune de Blagnac et du Sud-Est avec Labège Innopole ont concentré plus de 50 % des volumes placés.

Légère progression des loyers de bureaux

Dans le centre-ville, deux opérations neuves et emblématiques, Riverside et Elipsys se louent sur une base de 195 €/m²/an. Sur le secteur de seconde main, le loyer moyen s’établit à 165 €/m²/an avec des pointes à 200 €/m²/an dans un immeuble de grande qualité et à emplacement exceptionnel. En périphérie, il faut tabler sur 150 €/m²/an sur des biens neufs et 118 €/m²/an pour des bureaux de seconde main.

L’investissement bat des records avec 262 M€

Sept transactions ont dépassé les 10 M€. Celle qui a fait le plus de bruit est l’immeuble Golf Park acquis par Primonial pour 100 M€. Une autre a également fait parler, celle de l’acquisition du Totem pour l’investisseur allemand  à 18,5 M€. Mais hormis cette dernière, l’ensemble des acquisitions sont réalisées par des investisseurs français. En un an, l’investissement sur Toulouse a progressé de 117 % mais le rendement est descendu à 5,40 %.

chiffres clés du marché des bureaux à Toulouse
Toulouse affiche de très bons résultats en 2017. © BNPRE