Londres, Paris, Dublin... Déferlante du Flex Office dans toutes les villes d’Europe

Londres, Paris, Dublin... Déferlante du Flex Office dans toutes les villes d’Europe

La vague des bureaux flexibles (Flex Office) initiée dans les capitales européennes avec le coworking gagne du terrain. D’autres métropoles à l’économie florissante suivent le mouvement.

Toutes les capitales européennes fans de Flex Office et de coworking

Savills et Workthere, concept Savills pour aider les entreprises à trouver des espaces de travail flexibles, collaboratifs et équipés dans une bonne partie du monde, ont identifié les villes européennes où la demande future devrait être la plus forte, sur la base d’un ensemble de critères liés à la croissance économique, à la création d’emplois, à l’innovation et aux fondamentaux de l’immobilier d’entreprises liés à un marché mature. A ce titre, Londres, Paris et Berlin sont sur les premières marches du podium, attirant 80 % des investissements. Mais d’autres villes suscitent un vif intérêt. Selon l’étude, 25 % de la demande placée a été effectuée à Stockholm, 22 % à Bruxelles, 21 % dans le West-End de Londres, 14,8 % dans le QCA parisien, 12,9 % à Varsovie, 11% à Dublin…

flexoffice_europe_savills_mars2019
Un panorama de la demande des bureaux en flex office. Savills

Une demande croissante de Flex Office aussi sur les villes secondaires

Selon Savills, la demande placée des opérateurs de cowoking a augmenté, l’an dernier de 20 % pour atteindre près de 830 000 m² dans les 20 principales villes suivies par ce Conseil en Immobilier d’Entreprise, ce qui correspond à 10 % de la demande placée totale contre 3 % voici trois ans. Une tendance qui devrait s’intensifier dans les métropoles dont l’économie est dynamisée par l’innovation et l’attraction de talents de l’ordre de 15 % de la demande totale de bureaux à moyen terme et de 20 à 25 % à long terme, dans un contexte de croissance économique et de fort investissement des entreprises.

Au cours des deux prochaines années, nous anticipons une croissance continue en bureaux flexibles sur des marchés plus petits mais dynamiques comme Dublin, Madrid, Barcelone, Bucarest, Lisbonne où la demande reste actuellement inférieure à 15 % du total de la demande de bureaux ».

Cal Lee, fondateur de Workthere