Île-de-France : les loyers de bureaux s’orientent à la hausse

Île-de-France : les loyers de bureaux s’orientent à la hausse

Dans un contexte de hausse de la demande placée et de contraction de l’offre immédiate, une pression s’exerce sur les valeurs locatives d’Île-de-France avec toutefois quelques disparités.

+13% de bureaux commercialisés en Île-de-France en 1 an !

Au premier trimestre 2018, près de 742 000 m² ont été commercialisés en Île-de-France, soit +13% en progression annuelle.  En avril et mai, selon Cushman & Wakefield, la bonne tenue du marché s’installe puisque sur les cinq premiers mois de l’année, les transactions continuent leur progression et la demande placée frôle les 888 000 m², +7 %. Les grandes transactions, supérieures à 5 000 m², animent le marché représentant 421 000 m², + 14 % en un an. Les petites et moyennes surfaces conservent une toute petite longueur d’avance avec 466 000 m² commercialisés depuis le début de l’année. Ces résultats ne sont pas homogènes.

Bon à savoir

Paris QCA et Paris Centre Ouest profitent du climat propice. La Défense et le Croissant Ouest accusent un repli.

Les loyers des bureaux franciliens sous pression

Une étude réalisée par Savills annonce une hausse des valeurs locatives sur les secteurs porteurs. Une hausse alimentée par le dynamisme du marché et par ricochet, par une offre immédiate qui se réduit. Résultat : dans les secteurs où ces deux facteurs jouent à fond, une pression est perceptible sur les loyers. Selon le conseil en immobilier d’entreprise, en valeur moyenne :

  • Paris : hausse généralisée dans le neuf comme dans le seconde main sur tous les arrondissements. Le neuf dans le QCA atteint 688 €/m²/an, + 8 %. 
  • La Défense : une progression de 4 % à 466 €/m²/an dans le neuf et de manière similaire dans les immeubles de seconde main à 445 €/m²/an
  • Croissant Ouest : le secteur Péri-Défense voit ses loyers neufs augmenter en moyenne de 27 % (337 €/m²/an contre 266 un an auparavant). La boucle Sud affiche en revanche une baisse de 13 % sur tous ses loyers.
  • Première Couronne : les loyers neufs restent à la hausse sauf à l’Est où ils baissent légèrement.

savills_IDF_loyers