Avec 42 400 m² de bureaux placés, Tours affiche un volume historique

Avec 42 400 m² de bureaux placés, Tours affiche un volume historique

Le marché de seconde main a porté le marché tourangeau des bureaux. L’offre diminue, notamment en centre-ville mais les loyers restent relativement stables.

À Tours, un volume record de la demande de bureaux

Le volume de commercialisation, avec ses 42 400 m², n’a jamais été atteint au cours des quinze dernières années. Cette poussée du volume s’accompagne également d’une augmentation du nombre de transactions : en 2017, 128 opérations ont été enregistrées contre 100 en moyenne décennale. Dans le centre-ville où le neuf fait défaut, les transactions ont porté, très majoritairement,sur le marché secondaire. En périphérie, le neuf comme l’ancien ont animé le marché, la hausse étant de 64 %. Et si les surfaces inférieures à 250 m² l’ont dominé, les transactions entre 250 et 1 000 m² ont été nombreuses.

Bon à savoir

 Les valeurs locatives demeurent relativement stables avec une valeur moyenne de 133 € TH/HC/m²/an en centre-ville et 120 €/m²/an en périphérie

Une offre de bureaux en nette diminution

La hausse du volume de transactions dans le marché de seconde main engendre une chute de l’offre disponible, notamment dans le centre-ville. Celui-ci ne représente plus que 20 % du stock global alors qu’historiquement, il représentait 1/3 des surfaces disponibles sur l’agglomération. En périphérie, l’offre sur le marché de seconde main reste stable. En revanche, le neuf s’y reconstitue sur le secteur des Deux Lions mais aussi sur les communes de Saint-Pierre des Corps, de Chambray-les-Tours où plusieurs opérations  devraient voir le jour en 2019, représentant environ 5 000 m².

Marché des bureaux à Tours
La préfecture d'Indre-et-Loire bat un record historique sur le marché des bureaux. © BNPRE