Avec 250 000 m² de bureaux placés, le marché régional signe un record historique

Avec 250 000 m² de bureaux placés, le marché régional signe un record historique

Les six principaux marchés de bureaux en régions atteignent un record historique et dépassent les 200 000 m² placés au premier trimestre pour la troisième année consécutive. Les loyers restent stables.

Un marché tiré par les surfaces de bureaux de 2 000 à 5 000 m²

Les bons résultats en régions sur les principaux marchés que sont Lyon, Lille, Toulouse, Bordeaux, Aix-Marseille et Nantes, analysés par BNP Paribas Real Estate, s’expliquent par la location ou l’achat de surfaces plus importantes : pour la première fois depuis 2013, la surface moyenne des deals en régions dépasse les 500 M². Le marché est tiré vers le haut par la tranche des 2 000-5 000 m² avec un nombre de transactions multiplié par trois et un volume global en hausse de 60 %. La part des surfaces inférieures à 1 000 m² continue de progresser (+15 %) pour représenter un peu moins de la moitié des volumes placés. A l’inverse, le marché des surfaces supérieures à 5 000 m² recule de 15 %.

nantes_bureaux_regions

Bon à savoir

Attirées par les prix modérés des marchés régionaux et le crédit attractif, les entreprises n’hésitent plus à acheter : la hausse des ventes est de l’ordre de 50 %. Les locations restent stables mais à un niveau élevé (190 000 m²) traduisant un fort intérêt des utilisateurs pour se développer dans les régions.

La majorité des grands marchés régionaux en hausse

  • Lyon conserve sa place de premier marché régional avec 64 000 m² placés au premier trimestre, +22 % par rapport à l’année précédente.
  • Lille arrive en seconde place avec 57 000 m², soit 10 000 m² de plus que son record établi en 2018, grâce à une envolée des volumes liée aux petites et moyennes surfaces.
  • Toulouse accuse une baisse de 19 % mais garde sa troisième place avec 37 000 m².
  • Bordeaux reste à un niveau bien supérieur à sa moyenne décennale avec 33 000 m² placés.
  • Nantes, porté par un méga-deal de plus de 12 000 m², établit un nouveau record historique à 28 000 m², ce qui lui permet d’égaler celui d’Aix-Marseille.

Avec une offre neuve qui devrait se développer, les perspectives macroéconomiques bien orientées et une demande exprimée toujours en hausse, le marché des bureaux en Régions devrait dépasser 1,6 million de m² placés en 2018 ».

Jean-Laurent de La Prade, directeur général adjoint de BNPRE en charge des Régions

528 M € investis en bureaux sur l’ensemble des régions

Au premier trimestre 2018, 528 M € ont été collectés, soit une hausse de 27 % à époque comparable l’an dernier. Les bureaux sont la première classe d’actifs en régions où ils représentent 48 % des volumes investis. Un dynamisme qui s’explique par les bons fondamentaux du marché locatif, la prudence des valeurs locatives même dans les sites « prime » avec des loyers trop à 200 €/m²/an, sauf à Lyon où il frôle les 300 € et un différentiel de taux de rendement toujours attractif avec l’Île de France.

TOP 5 des grands marchés immobiliers régionaux de bureaux

Villes Bureaux placés Evolution
Lyon 64 000 m² + 22 %
Lille 57 000 m² + 24 %
Toulouse 37 000 m² - 19 %
Bordeaux 33 000 m² + 1 %
Nantes 28 000 m² + 38 %