Rechercher un article

La vitrine de votre magasin a été cassée, qui paye pour les réparations ?

La vitrine de votre magasin a été cassée, qui paye pour les réparations ?

La vitrine de votre boutique a été cassée.... Dans un premier temps, il faut identifier les causes de cette casse, relire votre contrat d’assurance professionnelle et la contacter afin de mettre en place une indemnisation pour effectuer les réparations.

La vitrine de votre magasin a été cassée, qui paye pour les réparations ?

L’assurance prend en charge les réparations de la vitrine

En tant qu’artisan ou commerçant, vous avez dû souscrire une assurance professionnelle afin de protéger votre boutique ou votre local ainsi que vos marchandises, contre certains risques. Celle qui peut vous permettre d’obtenir réparation en cas de vitrine brisée est la garantie bris de glace, qui prend en charge les frais d'intervention et de remplacement de la vitrine cassée. Cette garantie prévoit donc la prise en charge des frais de changement de la vitrine, afin de la remplacer rapidement par une vitrine neuve, ainsi que les frais d’intervention du ou des professionnels qui vont réaliser ces réparations. Pensez donc à relire votre contrat d’assurance, afin de vérifier que vous êtes correctement assuré, faute de quoi vous pourrez subir des pertes financières importantes.

Bon à savoir

Lorsqu’une vitrine de votre local est cassée, ce dernier n’est alors plus aux normes, vous devez donc le remettre le plus vite possible en conformité.

Vérifiez les clauses de votre contrat d’assurance

Relire le contrat d’assurance est une étape incontournable, dans la mesure où certaines clauses spécifiques peuvent modifier les conditions d’indemnisation, puisque la vitrine peut avoir été cassée de façon accidentelle ou intentionnelle. Ainsi, si un client maladroit a cassé votre vitrine, la garantie bris de glace va généralement prendre en charge les dégâts, car les accidents figurent dans les contrats d’assurance. Cela signifie que vous pourrez bénéficier d’une prise en charge des frais de gardiennage de votre commerce et de clôture provisoire, qui s'avère indispensable pour protéger vos marchandises, ainsi que les frais d’installation de la nouvelle vitrine. En revanche, si celle-ci a été cassée pour cause de vandalisme, à cause de jets de cailloux ou autres projectiles, durant des manifestations ou autre, vous devez vérifier les clauses de votre contrat, afin de vous assurer que vous avez souscrit à cette garantie ou non. Si tel est le cas, vous bénéficierez des mêmes conditions d’indemnisation et de réparation que pour le bris de glace accidentel, mais si votre contrat ne couvre pas les actes de malveillance, vous devrez régler les frais avec vos fonds propres.

Vidéo :  Vitrine de commerce cassée : que faire ?

Vous pouvez bénéficier d’extensions de garantie

Sachez que selon vos besoins et l’assurance professionnelle que vous avez souscrite, vous pouvez constater que des extensions de garantie sont incluses dans votre contrat et vous couvre en cas de dégâts matériels causés par la chute d’une vitrine cassée (la détérioration de mobilier ou autre). De même, il est possible d’obtenir un remboursement des décorations qui étaient collées sur la vitrine, telles que des adhésifs, des gravures, etc.

Prenez rapidement contact avec l’assurance

Lorsque vous constatez que la vitrine de votre commerce a été cassée, vous devez rapidement faire le point sur les circonstances et les raisons de cette dégradation : il peut s’agir d’un accident, d’une tentative d’intrusion dans le local, de jets de projectiles, de vandalisme, etc. Une fois que vous avez identifié la cause de cette casse, vous devez contacter votre assurance sans tarder afin de programmer au plus vite l’installation d’une nouvelle vitrine. Enfin, sachez que vous pouvez décider d’attendre l’accord de votre assureur qui va contacter une entreprise de son réseau et l’envoyer réparer votre vitrine, et c’est ce dernier qui enverra la facture à l’assurance. Mais vous pouvez également choisir de faire appel au professionnel que vous souhaitez, vous le réglez vous-même et l’assurance vous remboursera par la suite.

Bon à savoir

Il est important de bien définir les garanties avec l’assureur, afin d’être le mieux couvert possible. L’indemnisation en cas de vitre cassée va dépendre de ces garanties.