Rechercher un article

Les centres commerciaux européens en quête de nouvelle croissance

Les centres commerciaux européens en quête de nouvelle croissance

Dans toute l’Europe, le marché des centres commerciaux arrive à maturité. Une polarisation croissante se fait jour entre les projets d’exception à succès et les sites secondaires en difficulté, contraints de se diversifier pour survivre.

Les centres commerciaux européens en quête de nouvelle croissance

Un marché mature des centres commerciaux à réinventer pour progresser

Dans son étude « Histoire du développement des centres commerciaux européens », Cushman & Wakefield révèle que 2,6 millions de m² de nouvelles surfaces commerciales ont été créés en 2018, soit une baisse de 28 % par rapport à l’année précédente. Ce chiffre indique un niveau de réalisation au plus bas depuis 24 ans et correspond au volume livré au début des années 1990 lorsque les premiers centres commerciaux traditionnels ont ouvert leurs portes en Europe centrale et orientale, en Pologne, Russie et Turquie.  Mais si le rythme des nouveaux développements s’est ralenti au cours des cinq dernières années, la taille totale du marché européen continue de croître pour atteindre 186,1 millions de m², générant une vive concurrence entre les centres commerciaux. Dès lors, promoteurs et investisseurs cherchent à garder leur position sur le marché en concentrant leurs efforts sur des projets de réaffectation et de rénovation pour réinventer les centres et attirer de nouveaux chalands.

Les opportunités de développement des nouveaux centres commerciaux s’observent principalement sur deux types de projets : des projets innovants majeurs présentant une forte composante de loisirs ou des projets de commerces de proximité d’une taille moindre ».

Silvia Jodlowski, analyste chez Cushman & Wakefield

La course aux centres commerciaux diversifiés dans toute l’Europe

En Europe de l’Ouest, l’inquiétude suscitée par l’essor du e-commerce et la forte croissance des grandes chaînes de magasins ont freiné le développement de nouveaux centres en 2018. Toutefois la France reste, pour la quatrième année consécutive, le pays le plus actif avec 237 000 m² de nouvelles surfaces, suivie par le Royaume-Uni avec 147 000 m² et l’Allemagne à 145 000 m².  L’Espagne dépasse légèrement les 100 000 m², talonnée par les Pays-Bas alors que l’Italie arrive tout juste à 90 000 m². D’ici 2020, ce sont 2,1 millions de m² créés en Europe de l’Ouest contre le double en Europe Centrale et Orientale avec d’importants projets sur Istanbul et Moscou avec des réalisations à usage mixte, dans les centres-villes ou dans les pôles bénéficiant de bonnes dessertes de transports en commun. Reste qu’un peu partout en Europe, mais de façon plus prononcée en France, les centres commerciaux tournent à la mixité avec commerces bien sûr mais aussi bureaux, hôtels et appartements.

 Le centre commercial devient multiple : lieu de mixité où l’on travaille, où l’on séjourne, où l’on s’amuse et se cultive. Il sera aussi un lieu où l’on réside, où l’on étudie, où l’on fabrique… ».

Christian Dubois, responsable Retail chez Cushman et Wakefield France