Le Mirabeau, nouvelle tour de bureaux dans la skyline marseillaise

Le Mirabeau, nouvelle tour de bureaux dans la skyline marseillaise

Avec la tour Mirabeau et ses 85 m, le front de mer marseillais accueille sa dernière tour avec façade de verre et d’aluminium et ajoute la signature d’Hala Wardé à celles de Jean Nouvel et de Zahah Hadid.

Un bâtiment-phare tourné vers la Méditerranée

Imaginée par l’architecte Hala Wardé, ancienne collaboratrice de Jean Nouvel et partenaire pour le Louvre Abu Dhabi, la tour Mirabeau va s’élever à 85 m, offrant des vues imprenables sur la rade de Marseille. La façade de verre et d’aluminium va jouer avec la trajectoire du soleil, les reflets du ciel et de la mer. Au sommet de la tour, un lieu emblématique, évoquant la forme d’un conteneur maritime, proposera des espaces partagés comme des salles de réunion, un lieu de réception. Aux deux derniers étages, deux grandes terrasses prolongeront les bureaux. À chaque étage de bureaux, les plateaux feront plus de 1 000 m² divisibles en deux et bénéficieront d’un espace extérieur.

le Mirabeau_conteneur_Marseille
Au dernier étage, un conteneur, clin d'oeil à l'activité CMA CGM. © HW Architecture/AJN

Ce bâtiment est un assemblage de volumes simples, variation de blancs et d’argent en écho avec l’écume de la mer et ses reflets changeants. Il est couronné par un volume exceptionnel orienté vers les horizons marins »

Hala Wardé, architecte

Un immeuble nouvelle génération au service d’entreprises innovantes

Réalisée par Bouygues Immobilier et CMA CGM, la tour développe une surface de 21 500 m².  Les 21 étages de bureaux ont été pensés pour répondre aux nouveaux usages et modes de travail : plateaux lumineux avec vue dégagée sur la mer et sur la ville, flexibilité dans l’aménagement des bureaux et adaptation aux exigences du flex office, parking en sous-sol pour les motos et les voitures, parking sécurisé pour les vélos et les trottinettes, accès direct aux transports en commun. S’y ajoutent des espaces de coworking, des espaces partagés et réceptifs, des locations de postes de travail et des salles de réunion, une conciergerie, un café ouvert toute la journée… Le bâtiment est à la pointe en matière environnementale et au coût de fonctionnement réduit : certification HQE Bâtiment durable niveau « Très performant », niveau « Very Good «  du label BREEAM, connexion à la boucle d’eau de mer « Thassalia » qui utilise l’énergie thermique marine pour réduire de 70 % les émissions de gaz à effet de serre, conception bioclimatique de l’enveloppement du bâtiment pour baisser de 40 % la consommation énergétique.

Le Mirabeau_terrasse_Marseille
Des bureaux lumineux, des terrasses, une vue imprenable et des performances énergétiques. © HW Architecture/AJN

CMA CGM et Bouygues Immobilier, deux acteurs engagés dans la métropole

La réalisation de ce projet est le résultat du partenariat de deux grands groupes français qui associent leurs expertises pour concevoir un immeuble de bureaux locatifs performants et contribuant à renforcer l’attractivité de Marseille auprès des entreprises nationales et internationales. Construite en front de mer à l’emplacement historique  où a débuté l’aventure CMA CGM en 1978, devenu depuis leader mondial du transport maritime, la tour s’inscrit dans l’engagement du groupe pour le développement du territoire : premier employeur privé de la ville de Marseille avec 2 400 collaborateurs, partenaire d’établissements scolaires et universitaires de la région…Bouygues Immobilier est également très présent dans « Euromediterranée » avec les immeubles tertiaires « Grands Larges » et « Grands Horizons », mais aussi sur « M. Square » sur le Prado.

Une ville est innovante si elle peut accueillir et encourager des entreprises, qui le sont. La tour Mirabeau offrira donc aux futurs locataires un cadre unique pour développer leur activité et recruter les meilleurs collaborateurs »

Eric Mazoyer, conseiller du Président de Bouygues Immobilier.