Rechercher un article

Les centres commerciaux jouent la carte du bien-être et des loisirs pour survivre

Les centres commerciaux jouent la carte du bien-être et des loisirs pour survivre

Finis les temples de la consommation créés il y un un demi-siècle, aujourd'hui, le centre commercial doit être convivial avec des restaurants, culturel avec des loisirs de qualité, et synonyme de bien-être avec des spas. Explications.

Les centres commerciaux jouent la carte du bien-être et des loisirs pour survivre

Consommer moins mais mieux et plus durablement

Selon l’Insee, le volume des ventes des produits de grande consommation est en baisse de plus d’1 % pour le premier semestre 2019. Mais si le volume des ventes s’essouffle, les montants des dépenses réalisées par les consommateurs progressent légèrement depuis le début de l’année même hors inflation.   En effet, les Français achètent moins mais ils achètent plus cher. D’une part, parce qu’on observe un retour de l’inflation, notamment dans les rayons alimentaires avec la mise en place de la loi EGAlim. D’autre part, parce les consommateurs s’orientent vers des produits jugés plus fiables, de meilleure qualité et plus respectueux de l’environnement. Enfin, ce changement s’inscrit dans un contexte de légère hausse de pouvoir d’achat et d’une baisse du chômage. Il traduit donc, selon une étude menée par Savills, davantage de nouvelles aspirations des consommateurs qu’une contrainte financière.

Consommer autrement aussi dans les centres commerciaux

Les centres commerciaux fêtent leur 50 ans. Il est loin le temps où le centre commercial était un passage obligé pour faire ses courses, remplir les caddies de nourriture, d’électroménager, d’objets de décoration et autres produits à bas prix. Comme le souligne l’enquête Insee, cette période semble révolue dans un contexte où la consommation de masse est terminée, les foyers étant désormais largement équipés ce qui laisse place à une consommation plus maîtrisée et plus en rapport avec l’environnement. Preuve en est, dans le domaine de la nourriture où aliments « bio » et dans l’électroménager ou l’informatique aux étiquettes clairement affichées A+++ pour consommer moins d’électricité. Cela ne suffit plus pour attirer le chaland en périphérie des villes, dans des centres froids, impersonnels avec des boutiques toutes semblables, un fond de musique sirupeux, entrecoupé de messages publicitaires archaïques. Mais il a quand même fallu attendre les années 2000 pour que les centres commerciaux prennent conscience de l’obsolescence annoncée de cette forme de commerce et opèrent une révolution.

Bon à savoir

Les centres commerciaux urbains investissent de plus en plus les gares parisiennes ou celles des grandes métropoles pour cumuler une clientèle de voyageurs et des consommateurs locaux

Loisirs et bien-être, le nouveau credo des centres commerciaux

Il a fallu un long cheminement pour que les centres commerciaux se remettent en cause. Les spécialistes comme Altarea Cogedim, Apsys, Klépierre, Unibail-Westfield…ont du revoir leur copie et s’adapter aux nouvelles tendances des consommateurs. Cela a commencé par attirer de nouvelles enseignes qui changent de la mode et de l’informatique et miser sur une sortie en famille avec la restauration. Selon Nathalie Depetro, directrice du Mapic (marché international de l’implantation commerciale et de la distribution), interviewée par l’AFP, « les enseignes de mode ne constituent plus que 40 % de l’offre contre 60 % précédemment ». Les restaurants ne suffisent plus, non plus, pour attirer sorties entre jeunes, entre familles ou entre amis malgré un choix conséquent. C’est sur le temps libre conjugué avec le bien-être qu’il faut miser.  Certains centres comme Cap 3 000 à Saint Laurent-du Var, qui fête aussi ses 50 ans, l’ont bien compris. Après une rénovation, il propose, dans son extension, un centre de fitness et spa, un espace de loisirs et de fun dédié à la street culture, au skate et au surf avec une offre d’expérience autour de la mer.

Bon à savoir

Le temps libre est compris au sens large allant des activités sportives comme l’escalade, le pilate, le bowling aux  activités culturelles tels que le cinéma, les concerts mais aussi le bien-être avec le spa, l’esthétique…

Plus de conseils :