Les Docks Marseille ouvrent à la Joliette

Les Docks Marseille ouvrent à la Joliette
partage(s)

Symbole de l’activité portuaire de la ville, le bâtiment des Docks a conservé son caractère industriel tout en développant un coté contemporain avec lumière et jeux de couleurs dans les cours. Un lieu unique de vie avec 80 boutiques à deux pas de la mer.

A Marseille, la mer n’est jamais bien loin. Le port non plus. Certes, il y a le superbe Vieux Port au bout de la Canebière. Mais il y a aussi tout le port de commerce coté Joliette. Le Silo a été transformé voici une petite décennie en salle de spectacles. C’est autour des Docks, qui abritent depuis longtemps des bureaux, d’y ajouter des commerces et créer Les Docks Marseille.

Chiffres clés

  • 365 m comme le nombre de jours d’une année.
  • 52 portes, une par semaine.
  • 4 cours comme les 4 saisons.

Les Docks à Marseille : du gros négoce au commerce urbain

Dans les années 1820-1830, Marseille vit au rythme du négoce. Mais c’est en 1840 que l’idée de construire des Docks, s’inspirant de ceux de Londres fait son chemin. Ensuite, ce sont presque 100 ans d’activités dans les bâtiments construits par Augustin Talabot et Gustave Desplaces. Les Docks étant remplacés par les containers, l’édifice se vide. En 1991, Christian Pellerin, le promoteur de « La Défense » le rachète via la Sari et entreprend une rénovation en lien avec le développement d’Euroméditerranée. En 2006, ils passent dans les mains de JP Morgan, qui, avec Constructa Asset Management, entreprend une réflexion sur l’avenir du bâtiment pour aboutir aux Docks d’aujourd’hui :

  • Un bâtiment de 7 600 m²  abritant 80 boutiques.
  • En plein cœur du quartier de la Joliette, sur le quai du Lazaret, le bâtiment allie architecture classique des Docks et une architecture plus contemporaine qui met en valeur les aspects historiques et industriels du bâtiment avec atriums, cours, rues intérieures. 

Concilier shopping et lieu de vie

Les Docks Marseille proposent une offre commerciale ciblée, inédite et complémentaire à celle du centre commercial « Les Terrasses du Port », ses 56 000 m² en bord de mer et à toute proximité. On trouve, dans les Docks, des marques « chic et tendance »  de prêt à porter, des enseignes « fers de lance » de la création locale, des nouveaux concepts de restaurant et café, un marché couvert organisé autour de corners tenus par des artisans et des producteurs locaux, des services de proximité comme une conciergerie, une boutique de location de vélo, etc.

Bon à savoir

Les modules de boutiques, de 60 à 330 m², se louent, dans les Docks Marseille, selon la surface et l’emplacement, entre 300 et 600 €/m²/an. 

La rédaction vous conseille :