Le développement de l’e-commerce oblige les entreprises à repenser les entrepôts

Le développement de l’e-commerce oblige les entreprises à repenser les entrepôts

L’évolution des modes de consommation, en particulier l’essor du e-commerce, transforme les entrepôts qui doivent désormais être modulables ou clés en main.

Avec le développement de l'e-commerce, l’entrepôt 4.0 arrive à grand pas

L’automatisation et la robotisation massive du secteur de la logistique s’annoncent comme un virage déterminant qui oblige les entreprises à repenser les entrepôts, à revoir leurs méthodes de travail et à identifier de nouveaux gisements de productivité. Et le développement de l’e-commerce les pousse à réagir très vite. Le choix d’automatiser les entrepôts résulte, selon l’étude CBRE, de la convergence de plusieurs facteurs :

  • Maturité du business.
  • Culture d’entreprise.
  • Hétérogénéité et unité des produits.
  • Saisonnalité de l’activité.

Bon à savoir

Avec tous ces paramètres, les désirs des entreprises évoluent : les facteurs conduisent à une demande d’entrepôts de plus en plus sophistiqués, modulables ou clés en main.

Plus de 750 000 m² loués au marché des entrepôts

Après une très bonne année 2016, les premiers mois de 2017 reflètent également une belle activité. Plus de 750 000 m² ont été loués au premier trimestre, dépassant la moyenne décennale de 682 000 m². Un dynamisme que l’étude BNP Paribas Real Estate attribue à deux facteurs :

  • La réorganisation des chaînes d’approvisionnement opérée par les entreprises de la distribution et du commerce spécialisé.
  • Le poids grandissant des clés en main et comptes propres dans la demande placée. Ainsi 420 000 m² ont été loués ainsi au premier trimestre.

Bon à savoir

Les valeurs locatives restent stables. Les loyers « prime » en régions évoluent entre 38 et 40 €/m²/an en province et entre 53 et 55 €/m²/an en Île-de France.