E-commerce en France : les dépenses frôlent les 65 milliards d'euros

E-commerce en France : les dépenses frôlent les 65 milliards d'euros
partage(s)

Les e-acheteurs sont de plus en plus nombreux. Et si le montant du panier moyen baisse, la multiplication des transactions fait grimper le total des dépenses. Cette croissance devrait se poursuivre en 2016 et atteindre 70 milliards d’euros.

La dernière étude réalisée par la Fédération du E-commerce et de la vente à distance (Fevad) porte sur les informations recueillies auprès des principaux sites marchands et sur le montant des transactions réalisées pour le compte de plus de 182 000 sites Internet. Il en ressort une forte progression des dépenses générées par le E-commerce en 2015 par rapport à 2014 ainsi qu’une belle augmentation du nombre de transactions.

L’arrivée de nouveaux acheteurs compense la baisse du panier moyen

Le panier moyen annuel est évalué à 78 € (-6 % sur un an), soit le niveau le plus bas jamais enregistré. Cette dégringolade confirme, selon l’étude, la normalisation de l’achat en ligne qui se rapproche chaque année un peu plus du montant moyen des achats réalisés. Mais cette baisse est compensée par l’arrivée de nouveaux acheteurs, qui étaient plus de 2,3 millions en 2015, et par l’augmentation de la fréquence d’achat.

Les acheteurs réalisent en moyenne 23 transactions par an, ce qui correspond à deux achats mensuels, soit une augmentation de 13 % du nombre de commandes. Le montant annuel s’élève à 1780 €, soit une progression de 8 % ».

Marc Lolivier, délégué général de la Fevad

E-commerce : une croissance accrue en 2016

Selon la Fevad, une croissance de 10 % est attendue pour 2016, les 70 milliards d’euros dépensés devraient ainsi être atteints. Une projection qui table sur l’augmentation du nombre d’acheteurs, de la fréquence d’achat, avec près d’un milliard de transactions en 2016, et sur une nouvelle poussée de l’offre avec la barre des 200 000 sites marchands qui devrait être franchie.

Bon à savoir

  • 64,9 milliards d’euros dépensés en 2015 (+14,3 % sur un an)
  • 835 millions de transactions en 2015 (+19 % sur un an)

La rédaction vous conseille :