Commerce : la reprise du marché se confirme

Commerce : la reprise du marché se confirme

Malgré une croissance qui reste plutôt faible, le marché de l’immobilier commercial reprend doucement des couleurs. Les signes encourageants devraient même se multiplier dans les mois à venir.

L’immobilier commercial reprend son souffle

La croissance du marché de l’immobilier commercial semble être durable. Selon une étude de Cushman & Wakefield, la hausse annuelle devrait être au moins égale à 2016 (1,1 %), et ce malgré une croissance relativement faible au 1er trimestre (+0,3 % du PIB). Si cette reprise se confirme, elle ramènerait la France au niveau des autres pays de la zone euro. C’est le second trimestre de 2017, avec les résultats électoraux, qui devrait annoncer la couleur pour le reste de l'année. D’autre part, toutes les décisions importantes qui pourraient impacter le secteur sont reportées au début de l'été. Toujours d’après cette étude, des nombreuses disparités d'évolution et de stratégie existent entre les divers segments du secteur de l'équipement de la personne.

Le fossé se creuse entre le textile et la chaussure. […] Le monde des cosmétiques se développe à très grande vitesse sous tous les types de formats, que ce soit en centre-ville ou en centre commercial ».

Christian Dubois, Head of Retail Services France de Cushman & Wakefield

Commerces : 1,5 million de m² en attente d’ouverture

L'année 2017 devrait être marquée par de très nombreuses inaugurations : près d'1,5 million de m² en attente d'ouverture dans les 9 mois à venir. La plupart des surfaces nouvelles sont attendues sous le format des retail parks (centres commerciaux à ciel ouvert), qui concentrent près de 60 % du total des ouvertures à venir avec 78 % de créations pures. Christian Dubois rappelle cependant « qu'une partie seulement de ces surfaces verra réellement le jour, le taux de transformation pour les retail parks se situant généralement aux alentours de 60 % ». Par ailleurs, cette année 2017 verra le retour des magasins d'usine, notamment à Miramas, dans les Bouches-du-Rhône, avec une ouverture symbolique sur 19 000 m².

Calme plat sur le marché de l'investissement

Sur les 3 premiers mois de l’année, le volume d'investissement s’est montré assez faible, avec à peine 400 millions d'euros d'actifs commerciaux opérés. Nous sommes loin du milliard réalisé un an plus tôt, à la même période. Ce sont les commerces de pied d’immeuble et les centres commerciaux à ciel ouvert (retail parks) qui tirent le marché vers le haut : ils représentent près de 90 % du volume total investi de janvier à mars. La part du commerce s'est donc réduite à 10 % du marché de l'immobilier d'entreprise banalisé. Cependant, les opérations en cours laissent présager pour 2017 un volume à la hauteur de l'année précédente. Magali Marton, directrice des Etudes de Cushman & Wakefield affirme que « l'appétit des investisseurs est toujours solide ».

Une croissance qui devrait se poursuivre

D’après cette étude, nous devrions assister à une « montée en puissance régulière » du marché d'ici la fin de l'année 2017.