Boutiques de luxe : 2016 s’annonce un bon cru

Boutiques de luxe : 2016 s’annonce un bon cru

Paris reste la capitale internationale incontournable du luxe. Cannes et Saint-Tropez concentrent l’activité de la province. L’année 2016 continue sur la lancée de 2015 avec l’ouverture de nouveaux flagships, mais aussi des rénovations de prestige.

Le luxe fait toujours rêver, Paris et la Côte d’Azur aussi. Et quand le trio s’associe, le marché prend de l’ampleur. L’année 2015 en a été la parfaite illustration avec des créations,  des rénovations, des transferts ou des extensions de boutiques. Selon une étude Cushman & Wakefield, les créations ont représenté près de la moitié de l’ensemble des ouvertures.

Chiffres clés

  • 63 boutiques de luxe ouvertes en 2015 contre 34 en 2014 dont 5 à Cannes et 8 à Saint-Tropez.
  • 49 % sont des créations et 35 % des opérations de transfert, de rénovation…
  • 8 boutiques ouvertes rue Saint-Honoré, The place to Be !

2016 emboîte le pas à 2015 sur le marché du luxe

Toujours selon l’étude Cushman & Wakefield, 23 ouvertures sont annoncées pour 2016 dans l’Hexagone, ce qui constitue un niveau honorable. Ainsi, berceau historique de la haute-couture et des marques les plus prestigieuses, la France devrait consolider sa position dominante en dépit d’une conjoncture délicate et de résultats moyens des grands groupes du secteur. Le marché français a plusieurs cordes dans son escarcelle  :

  • La fluctuation des taux de change favorable à l’euro.
  • L’éclosion des pays émergents et l’intérêt pour le tourisme international.
  • L’arrivée de créateurs avec leurs concepts novateurs.
  • L’optimisation des enseignes aux abords des artères les plus renommées, moins élevées en valeurs locatives.
  • L’ouverture dominicale des zones touristiques internationales (ZTI).

Dans Paris, la finalisation de projets comme celui de la Samaritaine, de l’ancien Poste du Louvre et le redéveloppement annoncé du Louvre des Antiquaires permet d’envisager une nouvelle phase d’expansion du marché du luxe allant au-delà de 2016 ».

Vincent Ascher, Responsable de l’activité Luxe au sein du département Commerces de Cushman & Wakefield.

La rédaction vous conseille :