À quoi ressemblera l'avenue des Champs-Elysées en 2025 ?

À quoi ressemblera l'avenue des Champs-Elysées en 2025 ?

L'avenue des Champs-Elysées, souvent qualifiée de plus belle avenue du monde, a besoin d’un nouveau souffle pour garder son attractivité et sa renommée internationale.

Redonner toutes ses lettres de noblesse à l'avenue des Champs-Elysées, voilà le défi lancé à Jean-Paul Viguier, architecte français de renom, aux commandes d'un projet d'envergure étalé sur 10 ans à peine ! L'objectif reste de conserver la grandeur de la plus belle avenue du monde tout en accentuant son côté vitrine internationale des commerces, des loisirs et de la culture. Enfin, des réflexions seront également menées afin de fluidifier la circulation sur l'avenue et aux alentours.

Les 4 axes de transformation des Champs-Elysées

1. Réaménager les voies de circulation

Cinq voies dans un sens, cinq dans l’autre... De la place de la Concorde à celle de l’Etoile, la circulation est difficile, tant pour les parisiens que pour les touristes. Ainsi, l'idée serait de :

  • Tenir compte des vitesses et usages qui cohabitent actuellement dans le secteur et des évolutions futures.
  • Aménager des terrasses comme des îlots de verdure tout en respectant un code esthétique pour redonner une cohérence à ces espaces.

2. Harmoniser le quartier

Les rues adjacentes font figure de parent pauvre, sans véritable vie. Pour y remédier, des installations typiques du « style de vie à la française » pourraient être privilégiées :

  • Commerces alimentaires de tradition française.
  • Restaurants « bistronomiques » s’ouvrant en terrasses.
  • Espaces d’exposition, salles de projection…
Les artères alentour doivent être en harmonie avec les Champs-Elysées. © Jean-Paul Viguier & Associés

3. Gagner en hauteur

L’avenue conserve une certaine homogénéité au niveau de la hauteur des immeubles, ce qui la rend « figée », d’où les initiatives suivantes :

  • Offrir à l'avenue des lieux culturels et de loisir « en hauteur » (restaurants sur les toits, cafés dans les étages...).
  • Construire diverses extensions sur les bâtis existants.

4. Aménager une « forêt connectée » en bas des Champs-Elysées

Les expositions universelles ont légué de superbes monuments et pavillons, de la Concorde à l'Etoile. Un « remake » avec des évènements culturels pourrait rendre leur attractivité à ces magnifiques espaces pour en faire une « forêt connectée » comprenant une zone wifi traversée de bandes digitales pour offrir des informations multilingues, des vitrines virtuelles, des e-services touristiques…

Chiffres clés

  • 60 personnes habitent sur les Champs-Elysées.
  • 7 500 à 23 000 €/m²/an en location de commerces.

La rédaction vous conseille :