Paris : où s'installer pour ouvrir un commerce 7 jours sur 7 et jusqu’à minuit ?

Paris : où s'installer pour ouvrir un commerce 7 jours sur 7 et jusqu’à minuit ?
partage(s)

Grande nouveauté pour le commerce parisien : dans 12 secteurs qualifiés de zones touristiques internationales, les magasins ouvrent désormais le dimanche et tous les jours jusqu’à minuit. Un bon moyen pour générer des achats continus de la part des étrangers.

Après une grande passe d’armes entre Emanuel Macron, ministre de l’Economie et Anne Hidalgo, maire de Paris, sur l’ouverture du commerce le dimanche dans les zones touristiques de la Capitale, Bercy a finalement tranché. Et c’est par le décret n°2015-1173 du 23 septembre 2015 que les 12 zones touristiques internationales (ZTI) ont été validées. Dans ces quartiers, les magasins pourront ouvrir 7 jours sur 7 et jusqu’à minuit.

Chiffres clés

Les 12 zones touristiques internationales représentent 5 % du territoire de la ville et 10 % du commerce parisien.

Enjeux : concurrencer les villes telles que Londres, Bruxelles...

Paris est la première destination touristique mondiale avec près de 30 millions de visiteurs chaque année. Et pourtant, le panier moyen dépensé par les touristes n’arrive qu’en 9e position. Principale cause : la fermeture dominicale qui fait partir les touristes à Londres, Bruxelles ou Amsterdam pour finaliser leurs achats. L’autre argument est aussi de développer les emplois : 8 000 emplois au travers des 3 000 points de vente ouverts dont plus de la moitié vise l’équipement de la personne.

Les magasins peuvent ouvrir le dimanche et jusqu'à minuit dans 12 zones

© SeLoger

Tous les commerces ne peuvent pas bénéficier de ces avantages

Pour avoir l’autorisation d’ouvrir tous les jours de la semaine et tous les soirs jusqu’à minuit, la zone internationale touristique doit répondre à un certain nombre d’éléments :

  • Avoir un rayonnement international en raison d’une offre de renommée internationale en matière commerciale ou culturelle ou patrimoniale ou de loisirs.
  • Etre desservie par des infrastructures d’importance nationale ou internationale.
  • Connaître une affluence exceptionnelle de touristes résidant hors de France ou bénéficier d’un flux important d’achats effectué par des touristes résidants hors de France, évalués par le montant des achats ou leur part dans le chiffre d’affaires total de la zone.

Bon à savoir

Les commerces ne disposant pas de chiffres sur les achats effectués le dimanche puisqu’ils étaient jusqu’alors fermés, l’évaluation des achats générés par l’ouverture est de l’ordre du potentiel. Pour mesurer régulièrement les retombées économiques et l’impact en terme d’emplois, il va être crée un Observatoire du commerce du dimanche.

La rédaction vous conseille :