Paris : 2 zones touristiques internationales annulées par la justice !

Paris : 2 zones touristiques internationales annulées par la justice !

Dans la douzaine de zones touristiques internationales créées à Paris, en août 2015, « Saint-Emilion-Bibliothèque » et « Maillot-Ternes » viennent d’être retoquées. Pas d'ouverture dominicale ni nocturne pour ces deux sites.

Zone touristique internationale à Paris : pour quels objectifs ?

Les zones touristiques internationales (ZTI) ont été créées par la loi Macron d’août 2015. Ces zones sont définies comme « zones de rayonnement international avec affluence exceptionnelle de touristes étrangers occasionnant un flux important d’achat ». Les objectifs sont triples :

  1. Retenir les touristes étrangers qui partaient passer le week -end à Londres, Bruxelles... où les magasins sont ouverts le week-end.
  2. Accroître les achats des Parisiens, nationaux ou internationaux qui préfèrent prendre leur temps pour dépenser le soir.
  3. Renforcer l’attractivité de la capitale pour les investisseurs. L’augmentation du chiffre d’affaires des boutiques induisant une meilleure rentabilité.

Bon à savoir

Les ouvertures des magasins dans les ZTI sont possibles sous réserve de la conclusion d’un accord avec le personnel sous forme de volontariat, rémunération, aides à la garde d’enfants.

Deux sites parisiens sortent des zones touristiques internationales

Il y en avait 12 dans Paris intramuros et il n’en reste désormais plus que 10. Les deux sites annulés par le Tribunal Administratif concerne « Saint-Emilion-Bibliothèque » (12 et 13e arrondissement) et « Maillot-Ternes » (17e arrondissement). Le premier est très excentré des touristes, le second prolonge les Champs Elysées mais il est plus connu des Parisiens que des touristes. Les dix autres sites restent inchangés et sont concernés par un afflux de touristes internationaux à la recherche de quartiers vivants, culturels et emblématiques de la capitale.

Les zones Touristiques de la capitale​

Carte des zones touristiques internationales à Paris

Référence juridique

Décret N° 2015-1173 du 23 septembre 2015