Les jeunes restent attachés au shopping en magasin

Les jeunes restent attachés au shopping en magasin
partage(s)

Même s’ils utilisent largement les achats on-line, les jeunes de la génération Millenials restent très attachés au shopping physique. Et les enseignes doivent concocter un subtil  mélange des deux.

Le  paysage commercial vit un défi des enseignes sans précédent pour se différencier. Les pop-up stores, concept stores ou autres flagships sont autant de moyens que les marques utilisent pour se développer ou se repositionner. Conscientes que le e-commerce n’est pas la panacée.

Les – de 30 ans accros au shopping physique

Une enquête mondiale réalisée par CBRE, Live Work Play, révèle que même  si la génération Millenials, de 22 à 29 ans, utilise largement les achats on-line, elle reste néanmoins, en France, attachée à l‘achat dans les boutiques. Et les raisons pour lesquelles cette génération s’intéresse modérément au shopping on-line sont les suivantes :

  • 26 % pour voir le produit.
  • 23 % pour essayer le produit.
  • 13 % pour repartir avec le produit.

Les marques penchent pour un modèle hybride du commerce

Personne ne veut perdre et tout le monde veut grignoter des parts de marché. Mais toutes les enseignes nationales ou internationales savent que la concurrence existe entre les points de ventes physiques même à coup de nouveaux concepts ou de rénovation de magasins et la montée en puissance du e-commerce. Cependant le développement des marques et celui des boutiques, notamment dans les grandes métropoles régionales, témoignent de la résilience de ce canal de distribution. Aussi l’enquête Live Work Play menée par CBRE, souligne l’importance des magasins physiques qui s’avèrent toujours le canal dominant du commerce.

Bon à savoir

Le digital est au coeur du parcours d’achat dans les commerces classiques, dans les centres commerciaux ou dans les retail parks. Et son intégration au sein des magasins physiques propose désormais une offre complète de service .