Les centres commerciaux misent sur les loisirs et la restauration pour séduire la clientèle

Les centres commerciaux misent sur les loisirs et la restauration pour séduire la clientèle
partage(s)

Les centres commerciaux européens poursuivent leur développement, notamment par le biais d’extensions ou par des restructurations. Et ils jouent la carte de la restauration et des loisirs.

Les loisirs, de plus en plus présents dans les centres commerciaux

La dernière étude « European Shopping Centre Development Report », publiée par Cushman & Wakefield,  révèle une bonne tenue du marché européen des centres commerciaux, tout en précisant que les extensions des pôles existants sont à l’origine de la majorité des surfaces commerciales. Le parc compte 160 M de m², dont 109 M de m² en Europe de l’Ouest et 51 M de m² en Europe Centrale et de l’Est. De Paris à Istanbul , de Londres à Moscou ou de Lyon à Hambourg, les centres commerciaux fleurissent, se créent, s’étendent….Mais le centre commercial du XXIe siècle n’a plus rien à voir avec son ancêtre de la fin du XXe. A côté d’enseignes traditionnelles toujours très fréquentées s’invitent des marques plus « tendances » qui drainent des simples curieux mais aussi des acheteurs plus jeunes et connectés aux nouvelles technologies déployées par les centres commerciaux pour les attirer par des alertes mails ou SMS, leur proposer des réductions, des bons d’achat ciblés… Et pour les faire consommer le plus longtemps possible, mieux vaut les garder dans un même lieu et leur proposer des jeux, des activités de loisirs, des spectacles…

Centre Commercial Cap 3000
Cap 3 000 à Saint-Laurent du Var mise sur la vague digital. © Altarea Cogedim

Les nouveaux développements intègrent de plus en plus de formats où la restauration et les loisirs gagnent de l’espace, l’objectif étant d’accentuer les flux, la durée de présence et les achats »

Justin Taylor, head Retai Europe chez Cushman & Wakefield.

La France, leader du marché des centres commerciaux d’Europe de l’Ouest

Après les livraisons, en 2016, d’Ametzondo (76 000 m²) près de Bayonne et de Vill’Up (24 000 m²) à Paris dans le 19e arrondissement, les livraisons en attente se répartissent entre zones urbaines comme le Prado à Marseille, Muse à Metz et périphérie, comme Inter Ikea à Fleury sur orne. Le marché britannique vient en seconde position avec 438 000 m² attendus d’ici fin 2018.

Top 10 des pays europpéens en livraison de centres commerciaux
Source Cushman & Wakefield

Avec plus de 931 000 m² supplémentaires attendus d’ici fin 2018, la France s’affirme comme le marché de référence en Europe. La part des créations des nouvelles surfaces reste très significative et représente plus de 60 % des surfaces en projet »

Christian Dubois, Head of Retail France chez Cushman & Wakefield.

La Turquie et la Russie dominent en Europe Centrale et Est

C’est la Turquie qui regroupe le plus de m² en projet d’ici 2 ans avec 1,6 Mde m² en réserve et ce, même en dépit des incertitudes liées au contexte économique et géopolitique du pays. En seconde position, la Russie avec 1,5 M de m² avec des opérations-phares comme Vegas 3 à Moscou sur 120 000 m² ou l’extension pharaonique du centre commercial Evropa à Kursk sur plus de 100 000 m².

Bon à savoir

Si la demande locative reste forte, l’investissement demeure mitigé. L’Europe de l’Ouest reprend de la vigueur au second semestre 2016 pour totaliser un volume de 20,4 Mds d'€. L’autre partie de l’Europe attire moins les investisseurs : 3,8 Md€ seulement et -30 % par rapport à l’année précédente.