Le commerce du luxe se porte bien à Paris et sur la Côte d’Azur

Le commerce du luxe se porte bien à Paris et sur la Côte d’Azur

Le retour en force des touristes internationaux, à fort pouvoir d’achat, à Paris et sur la Côte d’Azur notamment et l’allongement des durées de séjour, lié à l’ouverture dominicale, redonnent de la vigueur au marché du luxe. Les ouvertures de magasins devraient s’accentuer en 2018.

Le commerce du luxe, en France, en 2017 reprend des couleurs

Après un bilan 2015-2016 mitigé en raison principalement des attentats en France mais aussi d’une croissance économique mondiale en berne réduisant la consommation, le marché des commerces de luxe dans l’Hexagone a repris un nouvel élan en 2017. Le cabinet Deloitte met la France en bonne place à l’échelle mondiale avec 3 des 10 plus grands groupes spécialisés dans le luxe : LVMH (Bernard Arnault) leader mondial mais aussi Kering (François Pinault) et L’Oréal Luxe.

L’afflux de touristes étrangers stimule le marché du luxe français

A l’image du chiffre d’affaires mondial des articles de luxe, de 262 Mds €, en progression de 5 % par rapport à celui de 2016, la France renoue avec la croissance des recettes liées au tourisme (hébergements, sites culturels, commerces) qui frôlent les 40 Mds €. L’année 2017 marque le retour des touristes étrangers qui ont représenté  plus de 55 % des touristes de la capitale et 46 % des touristes de la région Ile-de-France. Les touristes à fort pouvoir d’achat et grands consommateurs de luxe sont revenus en force :  les Russes (+ 61 %), les Japonais (+ 40 %), les nord-Américains (+ 19 %), les Chinois (+ 17 %). Les Chinois mais aussi les Indiens et les Suisses ont augmenté leur budget quotidien et la durée de leur séjour.

Budget luxe des touristes à Paris
Les touristes étrangers séjournent plus longtemps et dépensent davantage. © Matchesfashion, IFM

E-commerce et élargissement de la clientèle également dans le luxe

Au niveau mondial, le commerce en ligne dans le luxe poursuit son ascension pour atteindre 9 %. A ce rythme là, les ventes en ligne pourraient représenter le quart des dépenses du luxe en 2025. Cette progression est due à l’utilisation du mobile par les « Millénials ». Par ailleurs, les produits de luxe ne sont plus réservés aux classes « aisées » car certains acheteurs veulent pénétrer ce monde privilégié du luxe qui peut se trouver sur Internet mais aussi dans les boutiques éphémères ou dans les pop-up stores.

Enquête sur le marché du luxe
Le e-commerce existe aussi dans le luxe © Matchesfashion, IFM

Paris, métropole du luxe et de la mode

Paris reste la première destination française des enseignes de luxe et concentre plus de 80 % des inaugurations de l’année. L’attractivité de la rive droite se renforce. Elle concentre désormais 41 % des inaugurations de l’année dont plus d’un quart sur la rue Saint-Honoré avec 8 ouvertures.

  • Le quartier Vendôme/Paix/Saint-Honoré affirme sa position dominante, concentrant la moitié des ouvertures et des extensions et rénovations : place Vendôme, Repossi, Damaniani, Van Cleff & Arpels, Louis Vuitton, Boucheron ; rue de la Paix , Goralska et Vanity Fair ; rue Saint-Honoré, Yves Saint-Laurent, Dior Couture, Kate Spade. Cependant, selon l’étude Cushman & Wakefield, il devient de plus en plus difficile d’y trouver des surfaces de plus de 200 m².
  • La rue du Faubourg Saint-Honoré occupe la deuxième position dans les ouvertures d’enseignes en 2017. Parmi les plus emblématiques, Dolce & Gabbana, Maison Moreau.
  • L’avenue Montaigne se place au troisième rang des ouvertures parisiennes de l’année  sur des surfaces comprises entre 200 et 700 m² : Balanciaga, Dior et l’enseigne taïwanaise Shiatzy Chen.
  • Le Marais poursuit sa mutation vers le haut de gamme avec notamment l’ouverture d’une boutique Kenzo rue Vieille du Temple.
Ouvertures magasins de luxe sur Paris
La rue Saint-Honoré, à Paris, concentre 29% des ouvertures des magasins de luxe en 2017. © Matchesfashion, IFM

La Côte d’Azur, chef de file régional pour les boutiques de luxe

La Croisette, La promenade des Anglais, Saint-Tropez… des lieux mondialement connus qui génèrent un flux touristique international important. Dans un contexte où les ouvertures de magasins de luxe en province ont représenté 18 % des ouvertures totales de l’année, la Côte d’Azur en concentre les trois quarts ces dernières années et la totalité en 2017. Dans ce marché mondialisé, les marques étrangères privilégient dans leurs stratégies d’implantation une première ouverture à Paris avant d’aborder les villes de province. Certaines marques, comme Chanel, ouvrent des show-rooms temporels, à Courchevel en hiver, à Saint-Tropez en été, tirant profit des déplacements de leur clientèle. Néanmoins, quelques ouvertures sont programmées dans des métropoles régionales pour le début 2018.

Ouverture magasins de luxe en province
La Côte d'Azur concentre la majorité des ouvertures de boutiques de luxe en province. © Matchesfashion, IFM