L'immobilier de bureau européen enregistre le meilleur volume de transactions de la décennie

L'immobilier de bureau européen enregistre le meilleur volume de transactions de la décennie

Au niveau des transactions, le marché des bureaux apparaît comme le meilleur de la décennie, frôlant les 13 millions de m², avec des loyers « prime » en augmentation. Au niveau de l’investissement, le bureau reste l’actif le plus recherché, représentant 43 % des 253 Mds placés en immobilier d’entreprise.

Le marché européen des bureaux en grande forme

En enregistrant sa meilleure performance des dix dernières années, le marché locatif européen des bureaux a affiché une forte activité en 2017. La demande placée approche les 13 000 000 m² soit + 12 % par rapport à 2016. Selon une étude réalisée par BNP Paribas Real Estate, la plupart des grandes villes européennes en ont profité. Bénéficiant des bonnes performances économiques de l’Allemagne, ses quatre principaux marchés (Frankfort, Munich, Berlin et Hambourg) ont enregistré une croissance de 23 %. La demande placée a progressé de 11 % à « Central London » (1 177 000 m²) et de 9 % à « Central Paris » (2 348 000 m²). De nombreux marchés plus étroits ont également suivi cette tendance notamment Dublin (+ 45 %), Varsovie (+30 %), Madrid (+ 29 %), Milan (+20%), Amsterdam (+16 %).

Marché de bureaux en europe
« Central Paris » affiche la demande placée la plus performante avec près de 2,4 millions de m². © BNP Paribas

Les loyers « prime » augmentent sous la contraction des taux de vacance

Le taux de vacance a diminué dans de nombreux marchés européens. Il a diminué de 16 % dans les quatre grands marchés allemands. Il s’est contracté à Paris pour se situer à 6,5 %. En revanche, il a progressé dans le « Central London » pour atteindre 6,2 %. Résultat, si les loyers ont légèrement baissé à Londres du fait de l’augmentation de la vacance, 1 400 €/m²/ an, ils ont augmenté à Berlin (+ 16 %, 396 €/m²/an), à Bruxelles (+ 13 %, 310 €/m²/an), à Milan (+ 12 % à 550 €/m²/an) dans « Central Paris » ( 850 €/m²/an).

Année record de l’investissement dans l’immobilier d’entreprise

Sur les 253 Mds € atteints en 2017 (+ 10 % par rapport à 2016) tout secteur de l’immobilier d’entreprise confondu (Bureaux, locaux d‘activité, logistique, retail), les bureaux restent la typologie d’actifs la plus recherchée par les investisseurs et a représenté 123 Mds, soit 43 % du volume investi. Malgré le Brexit, « Central London » se retrouve sur le haut du podium avec 22,5 Mds investis dont 75 M en bureaux et « Central Paris » revient à la seconde place avec un résultat stable par rapport à l’année précédente : 17,7 Mds dont 88 M en bureaux. Les taux de rendement, à 4,66 % en moyenne, ont atteint des planchers historiquement bas. Si Paris est à 3,05 % de rendement, Berlin est passé sous la barre des 3 %, à 2,90 %.

Europe_bureaux_investissement
« Central London » regagne la première place et « Central Paris » la seconde. © BNP Paribas

Le redressement de l’économie européenne, la baisse des taux de vacance, la performance des marchés utilisateurs et la disponibilité des liquidités ont accru l’attrait de l’immobilier comme produit d’investissement ».

Larry Young, directeur du pôle International Investment Group chez BNPRE.