Comment ouvrir un magasin de prêt-à-porter ?

Comment ouvrir un magasin de prêt-à-porter ?
partage(s)

Ouvrir un magasin de prêt-à-porter nécessite le respect de certaines démarches, mais également la prise en compte des réalités de ce marché, le choix du concept et de la cible, ainsi que l’évaluation des besoins et le choix de l’emplacement et du statut juridique. 

1. Penchez-vous sur les chiffres du marché du prêt-à-porter français

Vous souhaitez ouvrir un magasin de prêt-à-porter ? Commencez par vous pencher sur l’état de ce marché en France. Le prêt-à-porter en France a souffert de la crise depuis 2009, et les dépenses ont chuté, ce qui a entraîné une baisse du chiffre d’affaires. Actuellement, les dépenses annuelles moyennes d’habillement pour un  ménage sont de 1 000 €, bien que ce chiffre se redresse depuis 2015. Notez que les détaillants multimarques représentent environ 58 % du total des points de vente, et que la concurrence des boutiques en ligne est de plus en plus importante, puisque ces dernières ont progressé de 5 % à 20 % des ventes de prêt-à-porter en France en 7 ans. Les boutiques se concentrent majoritairement dans le centre-ville, et leur chiffre d’affaires moyen est de 400 000 €. Enfin, sachez que les principaux sous-segments de marché du prêt-à-porter sont les vêtements féminins (25 % du marché), les vêtements masculins (17 %), les chemises (16 %) et les pulls (14 %).

2. Choisissez le concept de magasin de prêt-à-porter que vous souhaitez

Le marché du prêt-à-porter est un marché vaste qui vous permet de faire le choix parmi une grande diversité de styles différents. Vous allez donc devoir réaliser une étude de marché et déterminer le modèle de magasin qui vous convient. Vous pouvez ainsi faire le choix entre différents types de magasins :

  • Vous pouvez ouvrir un magasin de vêtements de marque, ce qui signifie que vous ciblez une clientèle bénéficiant d’un pouvoir d’achat assez important. Ces boutiques doivent donc idéalement se situer dans un quartier chic et fréquenté.
  • Vous pouvez ouvrir un magasin de vêtements d’occasion, les fameuses friperies qui ont le vent en poupe. Il s’agit d’une clientèle avec un pouvoir d’achat moindre, vous pouvez donc vous installer dans un quartier plus populaire.
  • Vous pouvez ouvrir un magasin de vêtements en ligne qui vous permet de vous constituer une vitrine via le site Internet. Cela vous permet de réduire les frais et de n’avoir pas de contraintes liées à l’emplacement.

Conseil Agorabiz

Le choix du concept de votre boutique va de pair avec le choix de la cible. En effet, chaque boutique de vêtements s’adresse à des tranches d’âge et des styles bien spécifiques, pensez donc à définir ce point-là.

3. Réfléchissez à vos besoins pour le fonctionnement de la boutique

Vous allez devoir réfléchir aux moyens dont vous disposerez pour faire tourner convenablement votre boutique dès le départ. Vous allez donc avant tout avoir besoin de moyens humains, puisque vous allez certainement avoir besoin d’un(e) associé(e), ainsi que de certains collaborateurs capables d'apporter une expertise. Par ailleurs, vous aurez aussi peut-être besoin de personnel, notamment pour la vente, l’accueil des clients et la gestion des stocks. Notez d’ailleurs que le démarrage sera bien différent si vous ouvrez une boutique indépendante ou si vous devenez franchisé(e). Mais pensez également aux besoins logistiques, au choix des locaux, du mobilier et aux stocks : il sera nécessaire de prévoir une stratégie d’approvisionnement.

4. Choisissez bien votre emplacement

L’emplacement est l’un des choix cruciaux les plus délicats à déterminer, car plusieurs possibilités s’offrent à vous, et vous devez concilier différentes exigences. En effet, vous devez impérativement prendre un local proche de la clientèle que vous visez, et par exemple choisir un local dans un quartier huppé pour vendre des vêtements de luxe. Mais il est également possible de choisir une zone géographique proche de chez vous, et de vous positionner en fonction de la population alentour. Quoi qu’il en soit, le choix de l’emplacement nécessite une étude approfondie de la façon de dépenser des personnes qui vivent ou fréquentent cette zone, et ce choix doit être cohérent.

Bon à savoir

Le statut juridique vous permet de protéger votre patrimoine personnel. En ouvrant une boutique de vêtements, vous pourrez choisir une SARL, une SAS, ou encore faire le choix du statut d’auto-entrepreneur si vous ne disposez pas de fonds importants.

5. Renseignez-vous sur la réglementation en vigueur

Vous allez devoir entamer les démarches administratives et vous pencher sur la réglementation relative à l’ouverture de votre magasin de vêtements. Tout d’abord, sachez que vous n’avez pas besoin de justifier d’un niveau d’étude ou de diplômes particuliers, mais d’autres règles s’appliquent. A commencer par la TVA, puisque vous devrez appliquer le taux en vigueur et collecter la TVA pour la reverser, mais vous pourrez la déduire lorsque vous achetez du matériel ou des stocks. Sachez que la pratique des soldes est strictement encadrée, et que vous devrez respecter la législation indiquant les périodes autorisées, les produits concernés et les montants de réduction pratiqués. Sachez que les prix doivent obligatoirement être présentés TTC et en euros, et vous devrez choisir le statut juridique le plus adapté.